Il y encore quelques temps, on m’aurait dit que j’aurai un pris un café avec Jésus, j’aurai regardé cette personne avec des yeux ahuris et je serai partie en courant.

Il y a encore quelques temps, j’aurai associé le nom de Jésus à la religion Catholique.

Mais aujourd’hui, depuis ce jour où j’ai senti sa présence et que j’en ai été profondément touché, aujourd’hui j’y crois, je le ressens et il m’enseigne des vérités qui sont en moi depuis si longtemps… Que j’avais oublié.

Voici ma première conversation avec lui

Je n’ai jamais eu de disciple. Il y avait des personnes qui m’accompagnaient car ils aimaient ma présence. Et j’aimais la leur. 

C’était mes amis, comme vous tous. Vous êtes tous des amis. Je suis là pour vous rappeler que nous sommes tous amis, frères et soeurs de coeur. 

Vous êtes venu sur Terre pour expérimenter cette fraternité du coeur. Elle est unique dans l’univers. Votre fraternité vous guérira et guérira la planète au complet. Retrouvez cette fraternité humaine. 

C’est cela la spiritualité. Nous vous demandons point tant de méditer en haut d’une montagne. Nous vous invitons à faire un câlin à vos frères et à vos sœurs. Vous êtes une grande famille et il est temps que cette grande famille se retrouve autour d’un grand repas. 

Frères d’âme, frères et soeurs de sang, je vous convie à ce grand repas, à cette grande réconciliation de tous les humains qui ont été volontairement divisé.

S’il vous plait, n’en voulez pas à vos diviseurs. Eux aussi travaillent pour la volonté divine. Sans cela, comment pourriez-vous connaitre le goût et la saveur de vous retrouver. 

Vous êtes des frères et des soeurs qui vous êtes disputés. Une grande dispute de famille. 

Retrouvez la joie du pardon et rompez le pain entre vous à nouveau. Le pain est le symbole de la vie. La vie que vous partagez. Il y en aura toujours assez pour tout le monde. Ayez foi. Soyez foi.