Message canalisé d’ISIS par Aurélie,

Chères femmes de la Terre,

Il est temps de vous reconnaître comme les déesses que vous êtes.  Vous êtes toutes des déesses, des fleurs de beauté venues déposer leur parfum sur Terre.

Votre rôle sur cette Terre est d’importance capitale. Vous le savez. Vous êtes venues sur cette Terre pour l’aider à Ascensionner. Vous avez toutes pour mission d’incarner le Féminin Sacré, au plus profond de vos cellules. 

Femmes de la Terre,

Beaucoup d’entre vous se laisse malmener par des processus de dévalorisation. Vous vous dévalorisez. Vous pensez que vous n’êtes pas des déesses. Vous vous prenez souvent pour des moins que rien, car vous avez été programmée en ce sens. Vous avez été programmée pour vous dévaloriser et ne surtout pas incarner les déesses que vous êtes.

Vous avez été programmé pour être misérable, pour vous sentir inférieure à l’homme, inférieure à d’autres femmes entraînant ainsi une compétion entre vous parfois féroce qui a généré beaucoup de blessures et de souffrance.

Cela vous a fait souffrir car votre essence première de femme est la reliance (= l’état de sentir relié aux autres). Vous le savez, vous le sentez… comme un écho au fond de votre grotte, un murmure dans le cœur de votre utérus : vous êtes Une.

Nous sommes Une. 

Alors cette compétition, ces jalousies, vous deviennent de plus en plus insupportables car votre cœur vous ramène à la sainte sororité comme un tambour qui vous ramène sur le droit chemin. La danse infinie des femmes reliées entre elle avec coeur.

Vous le savez… vous le sentez !

Je vous en prie, reprenez confiance en votre bassin, reprenez goût à la sainte danse, la danse de la déesse que vous êtes.

Marchez à nouveau avec fierté dans la rue, honorer votre corps physique de vos plus beaux habits de reine, pavanez votre cœur et créer ce nouveau monde dans votre quotidien en vous autorisant pleinement à être… moi. Isis.

Je vous prie, faites attention. Faites attention à tout ceux qui voudront encore vous rabaisser car votre puissance les ramène à leur puissance et eux aussi ont été programmé pour avoir peur de leur puissance.

Je vous en prie, choisissez-vous… Choisissez-vous à nouveau. Choisissez votre Féminin Sacré, cet énergie qui réside dans le coeur du serpent, au creux de votre bassin, qui demande aujourd’hui à être déployé et honoré, en vous !

Une fois que vous l’aurez contacté, offrez le Féminin Sacré comme une rose à tout votre monde. Montrez-le sans peur de le perdre. Montrez-le sans peur qu’on vous le prenne, encore… que l’on vous tue, que l’on vous torture parce que vous avez osé être… qui vous êtes !

Vous voyez bien qu’il vous faudra “travailler”, comme vous dites, sur vos peurs, vos blocages qui vous empêchent encore d’être la magnifique déesse que vous êtes.

Depuis quelques années, j’appelle les prêtresses que j’ai déjà initié il y a de nombreuses années. Si vous lisez ce texte vous êtes probablement l’une d’entre elle.

Une prêtresse d’ISIS est une prêtresse qui honore la vie en elle, qui sait reconnaître son Féminin Sacré en elle et qui a acquis une maîtrise de son potentiel de création. 

La création, la matrice, la mère cosmique, cette énergie est d’abord en vous… Vous le savez ! Au sein des temples qui m’étaient consacrés, nous connections avec cette énergie de la mère cosmique et nous l’utilisions pour le Bien Commun. Voyez comme il a été préférable de garder ces savoirs, de les préserver de certaines forces qui auraient utilisés une des plus puissantes énergies. L’énergie de la création. L’énergie de la mère cosmique.

Marie fût une de mes initiés, celle qui a atteint le niveau d’incarnation. Elle a incarné pleinement cette énergie de mère cosmique afin de se mettre au service de la naissance de l’homme qui vous a montré bien des choses et que vous écoutez encore beaucoup : Jésus.

Prêtresses d’ISIS, je vous appelle de tout mon cœur afin que vous vous rappeliez de tout le savoir que vous avez déjà acquis et qui est en vous. S’il vous plait, demandez-moi, invoquez-moi, et je serai là auprès de vous pour vous aider, pour vous inspirer à incarner la déesse ou la prêtresse que vous êtes.

Avec profond amour et bienveillance… Je vous souhaite chères femmes de la Terre, de choisir en pleine volonté de vous libérer des poids et votre prison intérieure qui vous empêche encore d’être… moi.

Nous sommes Une.

ISIS